Thalamus

Conception :
Avec la participation de : Rémy Pujol

Le thalamus auditif ou corps genouillé médian (CGM), est une structure comprenant plusieurs noyaux, dont les neurones prolongent la voie auditive en envoyant leurs projections ascendantes vers le cortex auditif primaire.
Le CGM a une grande importance fonctionnelle, avec des neurones ayant des propriétés intégratives (fréquence, intensité, temps).

Anatomie-fonctionnelle du corps genouillé médian

Les fibres ascendantes des neurones du colliculus inférieur (CI) atteignent le corps genouillé médian (CGM) ipsilatéral d'une façon directe (fibres rouges). Mais les neurones de chaque CGM reçoivent aussi des informations du CI controlatéral grâce à l'existence de la commissure entre les deux colliculus. Cet arrangement permet à la majorité des neurones du CGM d'avoir une activité binaurale.

Projections CI-CGM-Cortex auditif

Le corps genouillé médian des mammifères est divisé en trois zones principales: dorsale (1a), médiane (1b) et ventrale (1c). Les zones dorsale et médiane reçoivent des fibres du cortex dorsal et externe du CI (2) et le noyau ventral reçoit les fibres du noyau central du CI (2).
Rappel : le CI reçoit les fibres (3, vert) des noyaux cochléaires, du complexe olivaire supérieur et du lemnisque latéral. Les deux CI sont reliés par une commissure (x2), ce qui implique que chaque neurone projetant vers le CGM véhicule de l'information binaurale.

thalamus

P. Gil-Loyzaga

Fonctionnellement

  • Les neurones de la zone ventrale (1b) participent à l'analyse des fréquences, tout en intégrant la latence et l'intensité des messages. Leur activité électrophysiologique complexe est un peu similaire à celle des neurones du CI. Cette zone est organisée de façon tonotopique. Certains neurones, répondent à une fréquence déterminée, mais seulement dans une certaine gamme d'intensité. Ces neurones de projettent principalement sur la couche IV du cortex auditif primaire.
  • Dans la zone dorsale (1a) il n'y a pas de structure laminaire ni d'organisation tonotopique; les neurones ne sont pas bien définis par une fréquence caractéristique et ils envoient des projections vers le cortex auditif secondaire (couche IV). La plupart de ces neurones ont une activité polymodale : ils répondent à différentes modalités de stimulation sensorielles et jouent un rôle dans l'intégration sensorielle.

Dernière mise à jour : 12/09/2016 09:29